Quel matériau pour une pergola durable ?

Si comme beaucoup de gens vous voulez construire une pergola pour profiter de votre extérieur, cette question est déjà passée dans votre tête. Le choix pour le matériau idéal pour une pergola durable n’est pas à faire à la hâte. Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte. En tout cas, en parcourant cet article, tout vous sera plus clair.

Une pergola en bois pour une vingtaine d’années d’utilisation

Le bois est un matériau noble et naturel qui se prête à beaucoup d’utilisations dont la construction de belles structures comme les pergolas. En tant que matériau vivant par contre, il a des limites dans le temps. D’abord, le bois a tendance à grisailler, ce qui n’est pas réellement une dégradation, mais cela peut déranger plus d’un. Toute essence de bois, sauf quelques bois exotiques, connaît ce changement naturel que vous pouvez éviter par l’application de protection comme la lasure ou d’autres produits.

Tout repose sur le choix de l’essence du bois et des traitements qui lui sont administrés. En règle générale, c’est le bois Douglas qui est le plus utilisé dans la construction de pergola à cause de son côté économique, mais surtout de ses qualités naturelles. Après, vous pouvez encore choisir entre des bois plus durs comme le mélèze, le chêne ou encore le châtaignier. Le top du top reste toujours les bois exotiques, cependant il faut y mettre le prix. Dans la moyenne, une pergola en bois peut facilement subsister plus d’une vingtaine d’années.

Une pergola aluminium : une construction à vie

On a beau lui trouver des inconvénients comme son prix élevé, le manque de résistance de certains laquages face au ternissement avec le temps, l’aluminium reste le matériau le plus durable. Une pergola en aluminium peut être construite pour une utilisation à vie. Les propriétés naturelles de l’aluminium face à l’oxydation de l’air et la corrosion de l’humidité constituent ses principaux atouts. De plus, vous n’aurez pas de problèmes de putrescibilité comme avec le bois.

Il faut également noter que pour rester résistant face à son environnement extérieur, la pergola ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Tout ce que vous aurez à faire de temps en temps, c’est de nettoyer votre pergola au moyen d’éponge ou de chiffon humidifié. Une remise en état pourrait s’avérer nécessaire, mais c’est vraiment dans très longtemps. Et si c’est le cas, il s’agira principalement de la peinture et des entretiens pour le bon fonctionnement des motorisations comme pour le cas de la pergola bioclimatique en alu.

Les matériaux moyennement durables, mais qui ne manquent pas d’intérêt

Il n’est pas rare de trouver des propositions de pergola en fer forgé ou en acier. C’est la rouille qui vient tout de suite à l’esprit quand vous entendez fer et acier. Effectivement, c’est le majeur point faible de ces matériaux, pourtant pour ce qui est de la résistance physique, ils sont excellents. Si toutefois vous décidez de vous en faire une avec l’un de ces matériaux, il faut donc prévoir des entretiens très réguliers.