Différence entre pergola et tonnelle

Lorsqu’il s’agit de créer un coin ombragé au niveau de la terrasse ou du jardin, on recourt le plus souvent à la pergola ou la tonnelle. Ces deux types de structures ont pour commun de vous permettre de profiter au maximum de vos espaces extérieurs. Placé sous ces abris, vous serez protégé contre les rayons du soleil et toutes les intempéries. Ce n’est pas tout ! Elles constituent aussi des accessoires de décoration d’extérieur remarquable. Néanmoins, il faut souligner que la pergola et la tonnelle ont chacune des caractéristiques propres qui les distinguent l’une de l’autre. Voyons cela plus en détail.

La tonnelle : une structure légère et mobile

Également appelée « barnum », la tonnelle est une structure en treuille doté d’un sommet sous forme de voûte. Pouvant être faite avec différents types de matériaux (bois, aluminium, PVC, etc.), la tonnelle se présente sous plusieurs formes (ronde, rectangulaire, hexagonale). Avec sa couverture en toile ou en bâche, vous obtenez dans vos espaces extérieurs un coin ombragé très charmant.

La tonnelle est une construction ouverte qui peut être installée sur la terrasse, dans le jardin ou près d’une piscine. La tonnelle est une construction légère qui n’est pas fixée au sol et a ainsi l’avantage de pouvoir être déplacée ou démontée aisément selon vos envies. Toutefois, sa légèreté constitue également un inconvénient puisqu’il est plus fragile face aux vents (elle est donc moins durable dans les régions venteuses).

La pergola : une construction fixe, plus robuste et plus pratique

Contrairement à la tonnelle, la pergola est une structure de plus grande envergure et qui a la particularité d’être fixe.

Deux types de pergola peuvent être distingués : la pergola adossée d’une part et la pergola autoportante d’autre part. Concernant d’abord la première, elle prend la forme d’une structure prenant appui sur la façade d’une maison et soutenue par deux poteaux verticaux. Aussi appelée pergola murale ou abri de terrasse, la pergola adossée couvre généralement une terrasse et constitue une véritable extension de la maison, un espace de vie supplémentaire en plein air.

En ce qui concerne la pergola autoportée, elle est constituée d’une toiture supportée par 4 piliers verticaux fixés au sol. Complètement indépendant de la maison, ce modèle de pergola peut s’installer partout sur votre terrasse ou dans votre jardin. C’est une sorte d’îlot autonome ornant surtout le jardin et vous permettant de bénéficier d’un abri à l’ombre en communion avec la nature.

Quoi qu’il en soit, la pergola est plus robuste que la tonnelle dans la mesure où elle est fixe et où elle peut être construite en dure (structure et poteaux en béton). N’empêche, vous pouvez aussi trouver sur le marché des pergolas en bois, en acier, en aluminium, etc. Se déclinant en d’innombrables styles et designs, les pergolas mettent en valeur les maisons qu’elles équipent par leur allure contemporaine.

Le cas particulier de la pergola bioclimatique

Il existe aussi maintenant des pergolas dites bioclimatiques qui ont l’avantage d’être utiles toute l’année. Elles sont notamment équipées d’une toiture en lames orientables dont l’ouverture et la fermeture permettent de réguler la quantité de lumière de soleil qu’on veut recevoir sous la pergola. Lorsqu’elles sont ouvertes, ces lames orientables vous permettent de bénéficier d’un apport maximal de lumière du soleil. Tandis que lorsqu’elles sont fermées, ces lames font écrans contre les rayons du soleil en été et les intempéries (pluies, grêles, neige). Ces pergolas bioclimatiques sont ainsi plus pratiques que les tonnelles qui, quant à elles, ne sont utiles qu’en été seulement (pour se protéger du soleil).